Le 13 juillet 1977, après des années de combats intermittents, la République démocratique de Somalie envahit l'Éthiopie pour annexer l'Ogaden, en tant que premier pas vers la création d'une Grande Somalie. Le conflit entre l'Ethiopie et la Somalie a été un des plus grands de l'époque contemporaine entre des États africains, avec des répercussions à la fois régionales et globales. Ce fut un conflit régional dans le sens que les forces les plus importantes qui le nourrissaient étaient inhérentes à la nature même des deux États créés par des forces extérieures, mais il acquit une dimension globale par le haut niveau des acteurs extérieurs impliqués, les deux grandes puissances en particulier, qui transformèrent le conflit en plate-forme de compétition entre l'Est et l'Ouest. Par l'appui de documents américains, cet article met en évidence l'influence de la guerre froide sur le développement des relations politiques entre les États-Unis et l'Union Soviétique après l'échec de la détente. La guerre de l'Ogaden mit aussi à preuve la politique africaine du président Carter et montra que la sécurité et les intérêts stratégiques étaient le point central dans les alliances entre les deux grandes puissances et les États du Corne d'Afrique. On 13 July 1977, following years of intermittent clashes, the Democratic Republic of Somalia invaded Ethiopia to annex the Ogaden, the first step toward the creation of a Greater Somalia. The Ethiopia-Somalia armed conflict was one of the biggest wars between African States in contemporary times and its repercussions in many respects were both regional and global. It was regional because it was driven mostly by forces embedded in the very nature of those two States, created as they were by external forces, but it acquired a global dimension because of the high level of involvement of external actors, particularly the two superpowers, that transformed it into a platform of East-West competition. Quoting American documents, the article highlights the role of the Cold War in influencing political developments in USA and URSS in ways that shaped the new relationship between them after the failure of the détente. The Ogaden war also tested the Carter's African policy and showed how security and strategic interests were a turning point for the alliances between the Horn of Africa's States and the superpowers

Il conflitto dell'Ogaden: l'hotspot africano più pericoloso nel tempo della Guerra Fredda

MOSCA, LILIANA
2015

Abstract

Le 13 juillet 1977, après des années de combats intermittents, la République démocratique de Somalie envahit l'Éthiopie pour annexer l'Ogaden, en tant que premier pas vers la création d'une Grande Somalie. Le conflit entre l'Ethiopie et la Somalie a été un des plus grands de l'époque contemporaine entre des États africains, avec des répercussions à la fois régionales et globales. Ce fut un conflit régional dans le sens que les forces les plus importantes qui le nourrissaient étaient inhérentes à la nature même des deux États créés par des forces extérieures, mais il acquit une dimension globale par le haut niveau des acteurs extérieurs impliqués, les deux grandes puissances en particulier, qui transformèrent le conflit en plate-forme de compétition entre l'Est et l'Ouest. Par l'appui de documents américains, cet article met en évidence l'influence de la guerre froide sur le développement des relations politiques entre les États-Unis et l'Union Soviétique après l'échec de la détente. La guerre de l'Ogaden mit aussi à preuve la politique africaine du président Carter et montra que la sécurité et les intérêts stratégiques étaient le point central dans les alliances entre les deux grandes puissances et les États du Corne d'Afrique. On 13 July 1977, following years of intermittent clashes, the Democratic Republic of Somalia invaded Ethiopia to annex the Ogaden, the first step toward the creation of a Greater Somalia. The Ethiopia-Somalia armed conflict was one of the biggest wars between African States in contemporary times and its repercussions in many respects were both regional and global. It was regional because it was driven mostly by forces embedded in the very nature of those two States, created as they were by external forces, but it acquired a global dimension because of the high level of involvement of external actors, particularly the two superpowers, that transformed it into a platform of East-West competition. Quoting American documents, the article highlights the role of the Cold War in influencing political developments in USA and URSS in ways that shaped the new relationship between them after the failure of the détente. The Ogaden war also tested the Carter's African policy and showed how security and strategic interests were a turning point for the alliances between the Horn of Africa's States and the superpowers
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11588/641734
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact