Intime, public: les changements épistémologiques du lien social contemporain